Territoire

  d'excellence

Accessibilité :

Grands projets

L’église Saint-Maximin de Thionville est la seule église du territoire communautaire à être classée au titre des monuments historiques. Elle est également l’un des plus anciens édifices de culte de Thionville puisque sa construction remonte à 1759. Dotée de la compétence       « patrimoine cultuel », la Communauté d’Agglomération a entrepris un vaste programme de restauration pour lui redonner l’éclat qu’elle mérite.

Si 2010 a marqué le 250e anniversaire de l’église Saint-Maximin, c’est également l’année où ont débuté les travaux de restauration entrepris par Portes de France - Thionville.

Le programme, établi pour une période de 3 ans (2010-2013), prévoyait quatre volets :

  • La rénovation du chœur et la mise en conformité électrique de l’édifice
  • La restauration du baldaquin
  • La rénovation du transept et de la coupole
  • La restauration des tableaux de l’Annonciation et de la Crucifixion, huiles sur toile attribuées au peintre Charles Collignon (1775 et 1773).
Fin 2016, une seconde tranche de travaux a débuté, prenant en compte les travaux de la nef. Un échafaudage permet depuis le début de l’année 2017 de procéder à la réparation des maçonneries et au nettoyage des décors de la première travée. Cette première phase se terminera au second semestre. La phase 2, qui inclut les trois autres travées et la tribune de la nef, débutera vers la fin 2017 et s’achèvera courant 2018. Le coût des travaux relatifs à la nef ont été estimés à 820 000 euros HT. Ils sont subventionnés pour moitié par l’Etat et la Région Grand Est.

Plusieurs corps de métier collaborent sur ce projet de longue haleine où méthode et minutie sont les maîtres-mots : électriciens, restaurateurs chargés de la peinture, de la mise en valeur des pierres de tailles, doreurs, maçons… Chacun apportant son savoir et son savoir-faire, sous l’œil attentif des architectes des Bâtiments de France.

Pour permettre à la Communauté d’Agglomération de mener à bien ces différents chantiers, des aides financières ont été accordées par l'Etat (DRAC), le Conseil Régional de Lorraine, le Conseil Général de la Moselle et le Conseil de fabrique.

Les dates clés

  • 1755 : début de la construction de l’église Saint-Maximin. Elle fut achevée en 1759.
  • 1795 : le baldaquin du chœur est installé.
  • 1870 : suite au siège de Thionville, les toitures sont détruites et les voûtes sont endommagées.
  • 1883 : nouvelle consécration de l’église.
  • 16 juillet 1984 : le bâtiment est classé au titre des monuments historiques.
 
 
 
 
Plan du site Haut de page