Santé

Info Tabac du Mois : Protéger les enfants de l'ingérence de l'industrie du tabac

Publié le : 31 mai 2024

C’est le thème de la Journée mondiale sans tabac 2024, organisée le 31 mai de chaque année par L’Organisation Mondiale de la Santé.

Cette journée va permettre de donner la parole aux jeunes, de dénoncer les tactiques de l’industrie du tabac et de sensibiliser le public à l’importance de défendre les politiques de santé pour protéger les générations futures, la santé publique, l’environnement, la santé mentale et le travail des enfants dans les pays producteurs de tabac.

Les jeunes, cible principale de l’industrie du tabac

Les jeunes constituent une cible essentielle pour les fabricants de tabac car ils représentent le consommateur de demain.

Plus l’initiation au tabac débute tôt, plus le risque de la dépendance est élevé. Parallèlement, plus la durée du tabagisme est longue, et plus il est difficile d’arrêter de fumer[1].

Selon les estimations mondiales, près de 9 fumeurs sur 10 commencent à fumer avant l’âge de 18 ans et 98 % avant l’âge de 26 ans.

En France

  • Chez les jeunes [2]
    • En 2021, 12 % des garçons et 11 % des filles fument quotidiennement chez les lycéens de 16 ans, ce qui place les jeunes Français au 6e rang européen des plus gros consommateurs (sur 35 pays).
    • En 2022, 46.5% des jeunes tombent chaque année dans le piège de cette drogue au pouvoir addictif majeur et commencent à fumer. 15.6 % d'entre eux deviendront, au moins temporairement, des fumeurs quotidiens.
    • L'âge d'entrée dans le tabagisme quotidien se situe aux alentours des 15 ans.
    • 4 fumeurs sur 5 ont commencé à fumer avant 18 ans.
    • L’usage de la cigarette électronique à 17 ans est en progression : l’expérimentation est ainsi passée de 52,4 % à 56,9 % et l’usage quotidien a triplé, progressant de 1,9 % à 6,2 %. Ainsi, pour la première fois, les niveaux d’expérimentation et d’usage quotidien de la cigarette électronique dépassent ceux des cigarettes de tabac.
    • Pour une partie des jeunes, fumer des cigarettes et vapoter continuent d’être associés : en 2022, 55,4 % des vapoteurs quotidiens sont également des fumeurs quotidiens de cigarettes de tabac.
  • Chaque année, le tabac tue en France plus de 75 000 personnes.

Comment l'industrie du tabac capte-t-elle les jeunes clients ? [3]

L’industrie cible les jeunes pour les rendre captifs avec des produits très addictifs qui les rendent dépendants. Elle a recours à des stratégies marketing particulièrement agressives mais aussi à des procédés indirects qualifiés de publicités sous le radar. L'industrie conçoit des produits qui plaisent aux enfants (design, arôme, etc.) et les commercialise de manière agressive sur les réseaux sociaux. Les publicités de l'industrie du tabac touchent des millions de jeunes sur Instagram, Facebook, X et TikTok. Ces derniers représentent un marché essentiel au maintien de l’activité des fabricants et l’accroissement de leurs marges bénéficiaires.

Le contenu de ces campagnes promeut les e-cigarettes, les sachets de nicotine et les produits du tabac. Par exemple, le contenu publicitaire de ces trois marques – Vuse (cigarette électronique), Velo (sachet de nicotine) et IQOS (tabac chauffé) - a atteint plus de 150 millions de jeunes de moins de 25 ans[4].

Pour s’adresser directement aux jeunes, et même pour leur vendre directement des produits, l’industrie du tabac contourne les interdictions de publicité, de promotion et de parrainage en faveur du tabac sur ces médias. Les conséquences de cette promotion sont bien démontrées : plus les jeunes sont exposés à des publicités, plus ils consomment ces produits [5].

Les dernières données montrent que les enfants utilisent des cigarettes électroniques à des taux plus élevés que les adultes dans de nombreux pays et qu'à l'échelle mondiale, on estime que 37 millions de jeunes âgés de 13 à 15 ans consomment du tabac.

Manipuler pour attirer les jeunes

L'industrie diffuse des messages trompeurs et paie des influenceurs pour attirer les jeunes.

Afin d’améliorer son image, elle investit dans le secteur des arts, des sports afin d’apparaître comme une entreprise socialement responsable.

Elle élabore soigneusement ses messages pour se présenter comme bienfaisante/bienfaitrice pour la société, la santé et l’environnement. Elle sait que cette tactique trouve un écho favorable auprès des jeunes générations sensibles au développement durable, aux droits de l’homme et au bien commun.

Elle recourt également à des personnalités médiatiques pour peser sur les politiques publiques et elle discrédite la science reconnue et éprouvée tout en finançant et diffusant des résultats biaisés qualifiés de pseudo-science.

Empêcher l’adoption de politiques qui protègent les jeunes

L'industrie du tabac développe des moyens colossaux pour empêcher, entraver, faire échouer, affaiblir et retarder à tous les niveaux les actions gouvernementales qui donnent la priorité à la jeunesse, à la santé humaine, au bien-être économique et à l'intégrité de l’environnement.

Protégeons nos jeunes des tactiques prédatrices de l’industrie du tabac !

Vous souhaitez arrêter de fumer !

Mettez toutes les chances de votre côté, faites-vous aider par un professionnel de santé de Thionville et par les professionnels des centres ci-dessous :

  • CSAPA - Centre Edison : 03 87 66 41 50 - 27 rue de la vieille porte - Thionville
    • Permanence le mardi sur RDV
    • Consultations Jeunes Consommateurs : 03 87 66 41 50
  • CSAPA - Centre Baudelaire : 03 82 59 29 73 - 17 place Turenne - Thionville

Et consultez Tabac Info Service au 39 89 et sur www.tabac-info-service.fr


[1] www.generationsanstabac.org/actualites/journee-mondiale-sans-tabac-2024-proteger-les-jeunes-du-lobby-de-lindustrie-du-tabac/

[2] www.ofdt.fr/publications/collections/tendances/les-drogues-17-ans-analyse-de-lenquete-escapad-2022-tendances-155-mars-2022/

[3] www.who.int/publications/i/item/9789240094642

[4] Tobacco industry ads generate billions of views and reach millions of kids on Instagram, Facebook, X and TikTok [news release]. Campaign for Tobacco-Free Kids; 8 December 2023 (https://www.tobaccofreekids.org/press-releases/2023_12_08-socialmedia-report).

[5] Pettigrew S, Santos JA, Pinho-Gomes A, Li Y, Jones A. Exposure to e-cigarette advertising and young people’s use of e-cigarettes: a four-country study. Tob. Induc. Dis. 2023;21:141. (https://doi.org/10.18332/tid/172414).